Actualité de l’innovation future dans le secteur de l’industrie

Automatisation de processus industriels

L’intégration des technologies dans l’univers de l’industrie est un processus qui a débuté depuis quelques années déjà, et qui est en plein essor en ce moment. Quels sont les points clés de cette innovation future dans le secteur industriel ? Quels sont les changements radicaux qui s’opèrent avec l’arrivée de l’industrie 4.0 ? Éléments de réponse dans ces quelques lignes.

Industrie 4.0, kézako ?

L’industrie du futur, communément appelé industrie 4.0, se définit comme l’ensemble des avancées technologiques qui visent à améliorer la gestion et la production dans le secteur industriel. Ce concept innovant a vu le jour lors d’un événement qui s’est tenu en 2011 à Hanovre, en Allemagne. Présentée comme le futur de l’industrie et de l’usine, l’industrie 4.0 est ainsi centrée sur la connectivité, la digitalisation et la robotisation du secteur, aussi bien au niveau des machines utilisées qu’en termes de gestion de données. D’ici peu, on assistera donc à la création d’usines nouvelle génération qui seront équipées de système basé sur l’automatisation de processus industriels.

Cette révolution numérique de l’industrie a attiré de nombreuses entreprises de renommées, principalement en Allemagne, mais aussi en France et dans d’autres pays européens. Parmi celles qui investissent le plus dans ce processus, on retrouve entre autres Siemens, Schneider Electric, Bosch, Airbus Group et même la SNCF. Parallèlement à cela, les startups liées à l’industrie 4.0 ne cessent de se multiplier sur le territoire français, assurant ainsi un avenir florissant à l’industrie du futur.  

L’avènement des machines intelligentes

L’objectif étant d’améliorer la production, les usines se doteront donc dans les années à venir de machines intelligentes grâce à ce concept industrie 4.0. On parle ici d’appareils industriels classiques, mais qui intégreront une intelligence artificielle afin d’automatiser les tâches habituelles. Ainsi, ces machines next gen seront capables d’assurer la production de façon automatique, sans la surveillance permanente d’un humain. De plus en plus de fabricants se tournent d’ailleurs vers cette tendance d’automatisation de processus industriels, en cherchant à créer des machines alliant performance, efficacité et surtout prix abordables.

Comme l’expliquent les professionnels en ingénieurie de projet industriel, l’avantage avec ces machines dotées d’intelligence réside au niveau de la production qui deviendra plus rapide. En parlant de l’industrie alimentaire par exemple, on prédit une nette amélioration de la production grâce à ces machines next gen, avec une économie de plus de 50 milliards de dollars évoquée par les experts du secteur.

En résumé, l’usine du futur aura des machines intelligentes qui seront plus rapides, plus efficaces et qui réaliseront avec grande précision les différentes tâches qui leur seront affectées.

La révolution de la data

En s’équipant avec ces machines intelligentes, les usines deviendront elles aussi intelligentes et pourront décupler leur productivité. Mais pour qu’elle puisse fonctionner correctement sans l’intervention d’un humain, la machine intelligente doit embarquer une intelligence artificielle. Ce dernier se chargera de gérer les commandes de la machine, tout en prenant en charge le transit de données. En effet, qui dit machine intelligente dit plus de donner à gérer et à transmettre, par exemple des données statistiques de fonctionnement, des données de rendement et de qualité, et des données techniques en tout genre.

L’IA embarquée dans la machine sera ainsi capable d’analyser un gros volume de données tout en assurant la sécurité de ces dernières. La sécurité est d’ailleurs un point à ne surtout pas prendre à la légère, sachant que le vol de données et le piratage information touchent de plus en plus de secteurs, dont celui de l’industrie.

La numérisation de la chaîne d’approvisionnement

La chaîne d’approvisionnement est aussi un point qui se doit d’être amélioré lorsqu’on parle d’industrie du futur. En effet, plus une entreprise arrive à bien gérer son processus d’approvisionnement et plus elle sera capable de répondre efficacement aux demandes de ses clients. Un processus de gestion des approvisionnements beaucoup plus intelligent deviendra donc d’ici peu indispensable pour chaque entreprise. En d’autres mots, avoir une chaîne logistique totalement numérisée sera la clé du succès pour les entreprises qui adopteront ce type de technologie.

Ainsi, la chaîne d’approvisionnement sera gérée depuis une plateforme numérique qui permettra en plus de suivre le fonctionnement de l’entreprise… en temps réel. On parle ici entre autres de la surveillance du bon fonctionnement des diverses machines de l’entreprise, un monitoring en temps réel rendu possible grâce à l’IoT (Internet of Things) ou l’internet des objets.

Pour faire simple, les machines seront équipées de capteurs équipés de WiFi qui serviront à récupérer toutes les informations nécessaires, avant de les envoyer vers la plateforme de suivi distante. Ce suivi en temps réel via l’IoT servira aussi à garantir la qualité de la production, sachant que tout dysfonctionnement au niveau des machines de production sera immédiatement repéré et signalé. De ce fait, la réparation se fera plus rapidement afin de minimiser autant que possible le temps d’arrêt de production de la machine en question.