Comment valoriser les métiers de l’industrie ?

Selon les stéréotypes, les jeunes conservent une mauvaise image de l’industrie. D’après une enquête effectuée sur 2 groupes de jeunes qui ont visité des usines, on a pu suggérer que la solution pour améliorer la valorisation des métiers de l’industrie est de mettre en avant l’aspect technologique et humain de la compagnie.

Solution pour redorer l’image de l’industrie auprès des jeunes

C’est durant la semaine de l’industrie que les organisateurs de l’événement tentent de réconcilier les jeunes en veillant à ce qu’ils s’intéressent aux métiers dans l’industrie. Plusieurs entreprises qui évoluent dans certains secteurs d’activité ont parfois du mal à recruter de nouveaux salariés. Une enquête fut menée sur des lycéens et étudiants appartenant à la filière scientifique pour comprendre l’origine du rejet de l’industrie par les jeunes et découvrir les secteurs permettant de favoriser la valorisation des métiers de l’industrie.

Ces apprenants furent interrogés à l’issue d’une visite de présentation des métiers de l’industrie. L’explication du rejet est due au fait que les jeunes ne font aucune différence sur les métiers de la production telles que l’ouvrier ou le contremaître. Dans ces conditions, les métiers dans l’industrie sont fortement marqués par une image relative à la pénibilité, salaires bas et tâches dangereuses.

Quelques critères favorisant la valorisation des métiers de l’industrie

Malgré la mauvaise image de l’industrie chez les jeunes, ils n’ont pas conscience que l’industrie accueille également des métiers de conception, logistiques ou commerciaux. La mauvaise image des métiers de l’industrie n’est pas limitée aux jeunes apprenants puisque les étudiants ingénieurs ont également une vision très conceptuelle du job d’ingénieur. Ils ont du mal à discerner la manière dans laquelle ils pourront trouver un emploi après leurs études. Peu d’étudiants ingénieurs sont conscients du lien qui subsiste entre le métier auquel ils se préparent et les industries. En conclusion, l’imaginaire rattaché à l’industrie est si négatif qu’il semble difficile de vouloir le valoriser de manière frontale.

Mise en place de labels pour valoriser des métiers de l’industrie

De nombreux labels peuvent valoriser une activité et un savoir-faire. Ainsi, le label Origine France Garantie fut créé en 2010. Ce signe apposé sur un produit afin de garantir la qualité ou l’origine syndicale aide le consommateur qui veut connaître l’origine d’un produit à se renseigner de manière claire et transparente.

Les entreprises se servent de ce label pour valoriser efficacement le maintien, le retour d’activité productive ou le développement de leurs produits sur le marché intérieur ou le marché d’exportation. Quant aux labels Entreprises du Patrimoine Vivant (EPV), cette marque de reconnaissance de l’État permet de distinguer des sociétés françaises aux savoir-faire artisanaux industriels professionnels.