Fabrication de moules d’injection et injecteur de pièces plastiques

moules d'injection

Un moulage par injection est un moyen de création faite pour fabriquer des pièces en polymère. Grâce à la valeur et à la précision de l’objet obtenues, vous pouvez remporter des pièces de production efficaces et visibles. De plus, elles sont fabriquées pour des propriétés différentes et accessibles dans les voitures ainsi que les appareils familiaux. Mais comment sont-elles fabriquées ?

Les étapes du moulage par injection

Avant de réaliser une moule, il faut savoir qu’elle est formée par une partie mobile et une partie fixe. Sa composition doit se réaliser par une éjection facile. D’abord, il faut placer la moule sur une presse à injection. Grâce à cette presse, les deux parties seront bien serrées. Ensuite, chauffez une vis de plastification, afin de renverser un matériau dedans. Après chauffage, la température s’associe à la rotation de cette vis puis les granulés se fondent et se transforment en plastique. Avant de réaliser l’injection et mettre la vis, cette matière obtenue sera déposée avant.

Il est nécessaire d’injecter les matières fondues sous une pression élevée. Veillez aussi à ce que le matériau ne se refroidisse pas, sinon il se solidifiera. Pour éviter cela, il faut continuer de mettre les matières sous une pression élevée et remplir la moule. Maintenant, c’est le moment de les refroidir à l’aide d’un biais de circuits qui se trouve à l’interne de la moule. Pour ce faire, il suffit d’éjecter l’objet refroidi de la moule puis la pièce. Ainsi de suite pour les autres. Si vous souhaitez obtenir une pièce en bonne matière à la fin de l’opération ou savoir plus sur un usinage médical et une moule prototype, cliquez sur ce lien : moule prototype

Le nombre de pièces plastiques produit par une moule d’injection

Le nombre d’une injection plastique dans une moule est variable. Elle peut atteindre à des milliers ou des millions de pièces. Ceux-ci représentent ses facteurs importants : Le nombre de démarrages d’une production ainsi que le nombre de démontages et montages. Le genre des aciers (en acier, en aluminium…). La catégorie des plastiques (ABS, PP, matière non chargée ou chargé, PE…)

Il ne faut pas aussi oublier la valeur de la presse ; car plus la qualité est bonne, plus la durée de vie de la moule s’allonge. Malgré cela, les prix des matériaux utilisés sont très chers. C’est pourquoi un traitement conforme est obligatoire. Si vous pratiquez un traitement thermique, il vaut mieux choisir le genre acier. Quel intérêt ? Avoir un meilleur traitement aide à protéger les empreintes et augmenter la quantité de pièces réalisées, etc.

La durée nécessaire réalisée par un moule

Une moule injection plastique sollicite une durée entre 5 et 12 semaines. Cette durée dépend de la difficulté de la moule. Quand les pièces sont compliquées (existence des côtés perpendiculaires sur le plan de jointure), il est probablement impossible de les faire sortir. En fait, la matière se renonce et forcément elle reste sur le noyau. Alors, elle devient dure à déraciner sans casse et déformation. Pour l’enlever, il est conseillé d’utiliser le mouvement appelé « le démoulage des contre-dépouilles ». Cette méthode consiste à poser les dépouilles sur les parois et de l’orienter entre 1.0 et 5.0 degrés. Maintenant, il est plus facile pour vous de faire sortir la pièce de la moule.

 À part le mouvement, pour garantir l’assistance mécanique, il faut insérer les nervures et simplifier son stylisme pour diminuer le report de la fabrication. D’autre part, il existe quelques paramètres pour influencer le report d’une fabrication : Un traitement possible de la surface. Une quantité d’empreintes (moule multi-empreintes ou non). L’aluminium mou est le plus rapide à utiliser. Une pièce bien terminée (poli-miroir). Et ainsi s’achèvent les conseils pour la fabrication des moules d’injection.