Les utilisations du Carbone dans le secteur industriel

Carbone secteur industriel

Le carbone fait partie des éléments chimiques qui possèdent le numéro atomique 6 ; « C » est son symbole. Il y a du carbone dans du gaz carbonique, dans les combustibles comme le gaz, les charbons minéraux, le pétrole et les roches calcaires. Le carbone est un constituant essentiel à la matière vivante (photosynthèse). Les industries l’utilisent également pour accomplir de bonnes choses comme. 

Industrie : utilisation du coke de carbone. 

Le coke est un résidu fissuré et poreux qui est constitué de matières minérales calcinées et du carbone technique. Cette matière est obtenue par le chauffage de charbon à très haute température (1 100 °C) jusqu’à sa décomposition. Cette procédure peut atteindre une vingtaine d’heures dans un four où il n’y a pas d’oxygène pour faire disparaître les matières volatiles.

Le charbon qui est mélangé avec le fioul est cokéfié dans un four. Le charbon à coke, également appelé bitumineux, se ramolli quand il atteint les 350 à 400 °C ; il se solidifie quand il atteint les 500 °C.
En tant que combustible ayant des propriétés calorifiques élevé, ce charbon à carbone industriel est utilisé dans la sidérurgie. Contrairement à la houille ou au bois, le coke permet aux utilisateurs d’atteindre des températures particulièrement élevées. Elle est utilisée pour la réduction du minéral de fer afin de produire de la fonte et finalement de l’acier. Il est utilisé pour le chauffage domestique ou dans les forges. Pendant le processus de fabrication de la coke, les industries peuvent en tirer des sous-produits comme du goudron de houille, du gaz, du sulfate d’ammonium ou du benzène. 

Comment utiliser le graphite de carbone dans l’industrie ? 

Le graphite est présenté sous forme de cristallin hexagonal. Il est de couleur gris-noir ou noire avec un éclat métallique, c’est un minéral de carbone flexible et tendre, la pierre se met en fusion en atteignant le 3500 °C. Il existe des variétés de graphite à savoir : le graphite de veine, le graphite en paillettes et le graphite amorphe. Cette substance riche en carbone technique est résistante face à certains produits chimiques. Il conduit parfaitement l’électricité et la chaleur. Il possède un faible coefficient de friction et thermique. Il existe également le graphite synthétique qui résulte de la cuisson à haute température (entre 2600 et 3000 °C) de coke mélangée à du pétrole et du bitume.

Le graphite est réputé par sa résistance à la chaleur, par sa neutralité chimique et son faible coefficient d’absorption des électrons et des rayons X. Les piles alcalines et les crayons à mine sont fabriqués avec cette matière. Dans l’industrie métallurgique, le graphite est utilisé pour la fabrication de l’acier. L’industrie automobile l’utilise également pour les embrayages, les freins, les génératrices électriques, les pièces pour moteurs et les joints étanches mécaniques. L’industrie de la peinture se sert également de cette matière. Il est également utilisé pour fabriquer des lubrifiants industriels, des composants de caoutchouc et de polymère, de poudres métalliques, de matériaux ignifuges, et également dans le domaine de la technologie de pointe. 

Le noir de carbone : utilisation à titre industriel. 

Le noir de carbone est fabriqué par la combustion incomplète de résidus du pétrole lourd. Le gaz naturel est brûlé dans un four en présence d’un excès d’air à 1400 à 2000 °C. Il est utilisé pour aider à renforcer les produits de caoutchouc. Un carbone industriel est également utilisé comme pigment noir dans les encres de lithographie, d’imprimerie, de typographie. Il se trouve aussi dans le ruban des machines à écrire, dans les peintures, dans le papier carbone, dans les vernis, dans les revêtements et enduits, dans les plastiques, dans les laques, dans de la céramique, dans les fibres, dans les émaux, dans les disques d’enregistrement, etc. Il est surtout utilisé pour fabriquer des matériaux isolants qui résistent à des températures très hautes.