Valorisation industrielle des microalgues photosynthétiques

La filière des microalgues se focalise sur la biomasse sèche ainsi que les produits de haute valeur obtenue grâce à une simple extraction. Les producteurs de microalgues photosynthétiques génèrent quelques milliers de tonnes par an. La stratégie de valorisation des déchets des microalgues phytosynthétiques se base sur la production de CO2 de plusieurs sources industrielles et des affluents nitrates, phosphates… Ces produits peuvent être convertis en éléments valorisables grâce à l’affinage de la biomasse en huile, carbohydrate, biogaz, oxygène, protéines, engrais, biopolymères…

Production et valorisation de la biomasse algale

La particularité de la production énergétique et la chimie actuelle se base en quasi-totalité sur des ressources fossiles en cours d’épuisement. Comme les changements climatiques notables augmentent à l’échelle planétaire, il est temps de procéder à quelques alternatives. La production de biomasse locale doit bénéficier d’une valorisation industrielle, car cette matière peut représenter la solution utile pour une meilleure valorisation des ressources naturelles renouvelables.

Le souci avec ce marché des microalgues photosynthétiques est que cette ressource est encore très peu exploitée. Ce dernier a toujours privilégié les cultures terrestres qui sont plus faciles à produire. On distingue 2 catégories d’algues aux spécificités différentes : les macroalgues et les microalgues.

Différences entre macroalgues et microalgues

La valorisation industrielle des macros algues se fait en mer peu profonde ou dans des zones lagunaires. La production s’adapte peu au rivage méditerranéen puisque ces endroits ne disposent pas de plateaux continentaux garantissant leur fixation. Les malaïques qui sont des phénomènes qui se manifestent dans des étangs sont provoqués par la prolifération des microalgues.

Leur prélèvement contrôlé représente une source de matières valorisable en chimie, la production de biogaz par méthanisation. Concernant les microalgues photosynthétiques, la valorisation industrielle de ces produits peut se faire dans tous les milieux aqueux, salés ou d’eau. Cette substance se développe dans un lieu lumineux, possédant du CO2 et des nutriments consommés.

Pourquoi procéder à la valorisation industrielle de microalgues photosynthétiques ?

La valorisation industrielle des microalgues photosynthétiques consiste à exploiter des ressources qui sont en général invisibles à l’œil nu. Ces éléments constituent un formidable capteur solaire capable de convertir du gaz carbonique en matière à haute valeur énergétique. Les microalgues photosynthétiques peuvent également produire des éléments alimentaires avec des rendements supérieurs à ceux des plantes terrestres.

La culture à grande échelle des microalgues photosynthétiques est encore très limitée, leur valorisation industrielle se base sur des usages cosmétiques et nutraceutiques. Ces substances contiennent plusieurs éléments pouvant être utilisés dans la production de carburant, nourriture pour aquaculture, matières de base pour la pharmacie le cosmétique et le synthons pour la chimie.