Quelles sont les différents types des soupapes de sûreté ?

Soupape de sûreté, appelée aussi soupape de surpression, lorsque le pipeline, la pression ou même la température du fluide dépasse la valeur spécifiée dans le système, la soupape de sûreté libère la pression du fluide en dehors du système afin d’empêcher l’équipement ou le pipeline de surpasser la valeur indiquée. Largement employée dans des camions-citernes GPL, des chaudières à vapeur.

Soupape de sécurité à ressort

Les soupapes de sûreté à ressort emploient un ressort d’allégement afin de faire équilibrer le poids sur le disque de soupape. Il est aussi possible d’ajuster l’allégement du ressort hélicoïdal par le poids d’ouverture du décompresseur de décharge au milieu de l’écrou. Ses atouts? Le perfectionnement aux vibrations est faible, l’emplacement d’installation n’est pas limité, la sensibilité est élevée, la structure est serrée, ce qui peut être employé pour les contenants sous pression amovible. L’inconvénient est que la charge transforme au fur et à mesure que la vanne s’ouvre, en ce sens que le poids sur le disque augmente et également la compression du ressort surtout lorsque le disque monte. Ceci n’est pas propice à une ouverture vite de la valve.

La soupape de sûreté démunira son élasticité à cause de la température trop élevée à longue échéance, pour que le ressort employé à basse ou haute température doive complètement tenir compte de l’effet de la chaleur du ressort sur la délicatesse à froid, le ressort de fluage ou la distorsion du matériau. Pour assurer une évacuation sanitaire et garantir l’équilibre du ressort dans les activités à long terme, il faut que le ressort soit servi à un examen sous forte pression. Pour plus d’information sur l’examen et diverse activité, visitez l’avenir-industrie.fr.

Soupape de sécurité à levier

Les soupapes de sûreté à levier utilisent un levier et un poids afin d’équilibrer la pression sur le disque. D’après le principe de l’effet de levier, il est possible d’user la force du poids le plus petit afin d’augmenter l’effet de levier et de remporter une pression plus importante, et ajuster la soupape d’ouverture de pression du coffre-fort en déplaçant l’emplacement du poids (ou en modifiant le poids du poids).

Elles présentent plusieurs bienfaits, tels qu’un réglage précis et pratique, une structure simple, aucune augmentation significative de la charge due à la montée de la plaque et convient à des températures très élevées, notamment le chauffage d’eau à haute température et les contenants sous pression. Également, elle présente des inconvénients: le dossier du siège est bas, le processus de chargement est sujet aux fuites et aux vibrations, la structure est lourde, ce qui rend difficile le maintien après l’ouverture et la fermeture.

Les répartitions de soupape

  • Soupape de sûreté semi-fermée

Le gaz passe partiellement à travers l’espace entre la tige de soupape et le couvercle et partiellement à travers le tuyau d’échappement. Principalement, il est aussi usé pour les réservoirs de stockage de gaz qui ne contamineront pas l’environnement.

  • Soupape de sûreté totalement fermée

Le gaz est excrété par le tube d’échappement et il est impossible pour le liquide de s’échapper quand la soupape de sûreté complètement fermée disparaît. Particulièrement, celui-ci est employé pour les contenants de gaz inflammables et toxiques.

  • La soupape de sûreté ouverte

Le couvercle est ouvert afin de permettre à la cavité du ressort de transmettre ce qui est bénéfique avec l’atmosphère pour réduire la chaleur du ressort. Principalement, il convient aux gaz à haute température et aux fluides vapeurs dans des conteneurs qui ne polluent pas l’atmosphère.

D’après le rapport entre le diamètre de l’ouverture de la soupape de sûreté et la hauteur maximum de l’orifice du disque, la soupape de sûreté est essentiellement partagée en une soupape à course complète et une soupape à faible course.

Comment fonctionne une machine CN ?
Quel est le principe de l’emboutissage ?